Blablations

TGBOL, chapitre 3.1 : une compagnie de choix

Nouvelle thématique pour le Très Grand Livre des Listes, la rencontre. Une rencontre, oui, mais pas n’importe laquelle. Cette semaine, il faut donc faire une petite liste, non exhaustive, des personnes vivantes ou mortes que nous aimerions rencontrer.

Si je devais organiser un petit dîner, j’inviterai autour de la table 4 personnes (et personnages) hauts en couleurs et surtout tous plus talentueux les uns que les autres :

Alfred Hitchcock, l’homme à femmes

Comme beaucoup, je suis une grande admiratrice de ses films (moins sa période comédie) et outre l’homme de cinéma, il semblait avoir un caractère bien particulier entre flegme britannique et un amour de la femme tendant vers l’obsession.

C’est d’ailleurs en partie pour cela que je lui donnerai une place à côté de ma deuxième invitée.

 

Giédré : chanson française

Giédré, la poétesse moderne

Malheureusement pour elle Giédré est bien moins connue qu’Alfred, mais sa verve légendaire, tout en finesse du jeu de mot et en humour décalé font d’elle l’un des hôtes les plus inattendus mais des plus succulents !

Tous les sujets sont bons pour en faire une chanson, surtout les plus glauques, mais pourtant pétris de vérité. Elle n’arrivera pas forcément à ce que qu’Alfred fasse un anus avec ses doigts, mais la discussion risque d’être intéressante !

 

Jasper Fforde, romancier de Thursday Next

Jasper Fforde, le fou littéraire

Changement de domaine, adieu cinéma (quoi qu’il y ai travaillé) et musique, Jasper Fforde sera mon troisième invité. Depuis le premier tome de Thursday Next, L’Affaire Jane Eyre, je suis tombée en amour avec Jasper.

Il ne m’aura pas fallu beaucoup plus que son double « F » et une couverture de roman étrange pour attirer mon oeil, et surtout démentir l’adage « il ne faut pas juger un livre par sa couverture ».

Brillants, complètement fous et toujours très intelligemment menés, les romans de Jasper Fforde sont, je l’espère à son image, et font toujours mon bonheur. Un nouveau grain de folie ne fera pas de mal, et il se fondra à merveille permis les invités !

 

Elliott Smith songwriter américain

Elliott Smith, le génie de la musique

Dernier invité, et pas des moindres, Elliott Smith, l’un des mes artistes préférés. J’ai longtemps eu une image déformée d’Elliott, et depuis que j’ai vu Heaven Adores You, le documentaire sur sa vie et son oeuvre, j’ai l’impression d’avoir redécouvert l’homme et l’artiste.

Simple, bourré de talent et d’humour et oui, certainement une éponge à émotions, Elliott Smith était certainement d’une très bonne compagnie (même s’il semblait suffisamment discret pour ne pas se prêter à ce genre de petits jeux). Egoïstement, ce serait un plaisir d’avoir un « petit moment » en plus de ce fabuleux artiste, trop tôt disparu.

 

Crédits photos : the.hitchcock.zone ; culturebox.francetvinfo.fr ; ichef.bbci.co.uk ; www.muziq.fr

4 Comments

  1. Je surkiffe tes invités!! Je pense que pour moi il y aurait: Jane Austen (bon goût et ironie), Renoir (qui devait savoir s’amuser), Eluard et Kiki de Montparnasse. Parité!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *