DIY

Test : Waffle Sweater de We Are Knitters

Nul besoin de présenter We Are Knitters pour tous les tricopathes qui pourraient passer par là, mais pour les autres curieux, disons que We Are Knitters (ou WAK pour les intimes), c’est un peu l’équivalent d’une box tricot. Il suffit de choisir un modèle à tricoter, la couleur de la laine, et on reçoit un kit complet pour faire le modèle choisi (avec ou sans aiguilles selon l’équipement donc vous disposez déjà.

J’avoue que WAK m’a fait de l’oeil pendant très très longtemps, et comme à chaque fois, sur le coup je me suis dit que c’était un peu cher pour un kit de tricot dont je ne pouvais pas tripatouiller la laine pour savoir si elle était assez douce pour moi (petite nature du gratouilli  laineux, bonjouuur !).

Et puis, Noël est arrivée, et ma soeur a eu la merveilleuse idée de m’offrir le kit Waffle Sweater couleur bleu chiné (si belle couleur !!).  Le Waffle Sweater est un modèle de pull qui promet chaleur (grâce à son épaisseur), mais aussi confort (grâce à son amplitude) et surtout grande classe (grâce à un point ultra facile, mais qui claque, la double maille !).

L'épaisseur du pull plié, si ça ne cri pas douceur et volupté !
L’épaisseur du Waffle Sweater de WAK plié, si ça ne cri pas douceur et volupté !

 

Dans un kit We Are Knitters on trouve quoi ?

L’argument de vente est assez simple : un kit = tout le nécessaire pour faire un pull (ou bonnet etc). Sauf l’aiguille à coudre et la paire de ciseaux, mais bon… on va pas chipoter quand même.

  • le nombre de pelotes nécessaires pour faire le pull (supposément, mais personnellement en ayant suivi le patron à la lettre, j’ai bien failli manquer de laine, en tout cas, j’ai du monter le pull avec une laine différente puisqu’il ne m’en restait plus)
  • des pieux… pardon, aiguilles en bois (mes préférées) de 8mm
  • le patron
  • un peu de pub pour WAK
  • et le tout dans un joli sachet cartonné.

 

Waffle Sweater : The Petite Wool, la laine made by WAK

Tout d’abord, parlons de la laine (The Petite Wool). 100% péruvienne… soit disant ultra douce et bien épaisse (à savoir que pour WAK, c’est de la laine fine… qui se tricote en 8, autant dire qu’elle est loin d’être fine). La dessus, il n’y a rien à dire, la laine est une petite merveille. Elle est moelleuse et douce à souhait (sans jamais avoir été lavée. En tricotant le pull on se rend compte de son pouvoir de rétention de chaleur… on aurait envie de s’enrouler dedans tout de suite.

Petit bémol, mais c’est peut être dû à l’épaisseur de la laine, je dois avouer qu’à plusieurs moment, ma laine s’est cassée au montage du pull (quand j’en avais encore assez pour le monter avec ma laine). Ca à le don de m’énerver, surtout quand je me vois arriver au bout de la micro boulette de laine qu’il me reste, ça rajoute des noeuds à l’ouvrage. Bref, c’est pas cool.

Outre ce désagrément, et les quelques raccord un peu cochon que j’ai trouvé dans 3 de mes pelotes, rien à signaler. Je n’ai pas encore lavé mon pull, donc je ne peux pas juger de la tenue de la laine dans le temps.

Le Waffle Sweater avant montage... la dernière manche et tout ce qui me restait de laine pour finir. J'ai eu des sueurs froides sur les derniers rangs de la manche, je l'avoue (surtout que le coloris est épuisé !).
Le Waffle Sweater avant montage… la dernière manche et tout ce qui me restait de laine pour finir. J’ai eu des sueurs froides sur les derniers rangs de la manche, je l’avoue (surtout que le coloris est épuisé !).

 

Un patron en taille unique

Concernant le patron, j’ai été surprise par deux choses. La première a été sans aucun doute la taille du patron. Autant dire que tout a été casé dans un minimum d’espace. Si vous êtes myope, vous avez intérêt à faire une photocopie en 150 ou 200%. Au prix du kit, j’ai trouvé ça un peu particulier. Ca ne laisse pas beaucoup de place pour faire des annotations si on fait une modification.

Ca rend parfois le patron un peu difficile à suivre et à mon sens ça n’aurait pas coûté grand chose de le faire un peu plus esthétique et aéré. Autre aspect un peu étrange, on choisi la taille du patron en achetant le kit, mais si on veut faire une taille différente plus tard… il va falloir deviner le nombre de mailles en plus ou en moins.

 

Tricoter un pull : le patron facile

Cependant, aucune difficulté particulière à suivre ce patron qui pour le coup est très simple. Il n’y a pas besoin d’avoir des connaissances très poussées et il me semble qu’il est vraiment à la portée de tout le monde. Autre point positif majeur… tricoter en 8mm ça veut aussi dire voir votre pull monter à une vitesse folle.

Soyons réalistes, j’ai tricoté mon premier pull en aiguilles de 3mm et j’ai cru ne jamais en voir le bout. Alors que là, la satisfaction du projet fini arrive très vite et peu rassurer bien des débutants à se lancer dans d’autres projets.

Test du kit tricot wak waffle sweater
Waffle Sweater fini : super doux et super chaud !

Le plus important : le pull fini

Après avoir pinaillé sur ceci ou cela (même si pour moi le gros point noir a été le manque de laine), je dois quand même avouer que j’adore mon pull fini. Je trouve la laine tricotée simplement géniale et j’espère qu’elle résistera bien au temps et aux lavages.

J’ai aimé la rapidité du patron, la bonne facture des aiguilles, (même si j’ai trouvé qu’elles étaient pas assez polies sur le bout, ça viendra avec le temps) et le fait d’avoir un tout en un : le patron, les aiguilles et la laine. Il est fort probable que je commande de nouveaux chez WAK, je ne sais pas encore si ce sera seulement de la laine ou un kit complet. Je vais d’abord finir mes encours avant d’en ajouter un !

Note : trop de la balle

4 Comments

  1. Ms. Goliath Author

    Merci beaucoup !! Oui, la couleur est superbe (j’adore le bleu, alors forcément…) ! Il est tellement chouette que tu te surprends à avoir envie qu’il fasse vraiment froid :p

  2. Laurence

    Magnifique! Quel est ce point qui donne ce rendu si « aérien »?
    J’hésite encore beaucoup à commander sur ce site…

  3. Ms. Goliath Author

    @ Laurence : il s’agit de double maille, tout simplement (j’avoue qu’avant de me lancer dans le Waffle Sweater, je n’avais jamais eu l’occasion de l’utiliser, mais c’est un super point !)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *