Recettes

Test – L’autocuiseur Cookeo de Moulinex

Depuis que mon boulot a déménagé d’adresse, nous avons dû dire adieu à une source intarissable – mais relativement mauvaise – de nourriture : la cantine inter-entreprises. Pauvres de nous, pauvres gourmands.

Ma cuisine était relativement petite, particulièrement mal aménagée (voir pas aménagée, une micro plaque à induction et un four), faire à manger relève du défi, alors quand il s’agit de le faire pour le midi et le soir sans manger 10 fois la même chose, ça commence à être long et compliqué.

Je me suis donc penchée sur les autocuiseurs électriques. Après beaucoup de recherches, d’avis lus et de vidéos regardées, je me décidée à prendre le Cookeo de Moulinex. Le gros avantage de la bestiole est de cuire en un temps record (c’est somme toute une cocotte minute améliorée) et en grande quantité.

Il est possible de cuisiner à peu près tout dans le Cookeo, des pâtes à la viande en passant par les légumes ou encore… des yaourts et même des gâteaux ! Si on est en rade d’idée, le Cookeo vous propose entre 50 et 100 recettes si mes souvenirs sont bons. Il y a un peu de tout, et surtout, vous pouvez toujours les adapter.

Cela fait quelques semaines qu’il a atterri dans ma cuisine et j’en suis très contente ! J’ai déjà réalisé plusieurs plats (avec et sans recette Cookeo) et c’était toujours très bon et bien cuit.

Recette dinde aigre doux Kitchen Trotter

Recette de Dinde aigre douce

Recettes déjà réalisées au Cookeo

  • Filet mignon, sauce crème fraîche, vin blanc et petits oignons (suivant la recette du filet mignon à la mangue qui existe dans le Cookeo, adaptée bien entendu)
  • Blanquette de poissons (colin et saumon, carottes, oignon, échalote, bouquet garni, crème fraîche, vin blanc, fécule de maïs)
  • Dinde aigre douce façon Kitchen Trotter (recette de la dinde aigre douce ici)
  • Légumes vapeurs (pomme de terre, carottes)
  • Riz blanc (riz basmati, bouillon de volaille et sauce d’un plat précédent type blanquette de poisson ou filet mignon)
  • Soupe courgettes Kiri (courgette, oignon, pomme de terre, Kiri et bouillon)
  • Soupe courge muscade (courge muscade, oignon, pomme de terre et bouillon)
  • Sauce tomate façon bolonaise (tomates, champignons, carottes, oignons, origan, paprika, sucre et viande hachée)
  • Des légumes vapeurs (brocolis, pomme de terre, carotte)
  • Yaourts (recette des yaourts ici)

L’un des « problèmes » du Cookeo, c’est bien qu’au final les plats ne sont pas très photogéniques. Ca reste quand même une maigre peine, comparé au temps gagné et à la qualité.

Quelques petites choses à savoir sur le Cookeo

Le temps caché de préchauffage du Cookeo

Oui, cela fait gagner du temps… mais pas forcément pour tout. Les temps indiqués pour les recettes ne comprennent pas le préchauffage de l’appareil. D’un autre côté, rien ne vous empêche de le mettre à préchauffer quand vous préparez vos ingrédients ou de faire autre chose en même temps.

Le liquide l’ami de l’autocuiseur

L’eau, et tout ce qui est liquide en général, est le grand ami du Cookeo… c’est une cocotte minute après tout. Du coup, pour tout ce qui est vapeur et plats en sauce, c’est parfait pour bosser tout seul. Pour ce qui est de la cuisson normale, je vous conseille quand même de rester proche.

Recette de yaourt sans yaourtière

Recette de yaourts maison au Cookéo

Prise en main et nettoyage

Je ne m’étais pas renseignée sur le nettoyage de l’engin, mais sur la prise en main oui. Au final, la prise en main comme le nettoyage sont un jeu d’enfant. Niveau prise en main, sachez que vous pouvez programmer votre autocuiseur et que vous pouvez choisir une recette présente dans la mémoire ou tout faire de manière manuelle.

Les recettes du Cookeo

C’est cool, Cookeo vous propose des recettes. Tant mieux, ça donne des idées et a priori elles sont conçue pour cette utilisation précise donc elles devraient fonctionner au petits oignons. Cependant, soyez avertis : la recette vous donne tous les ingrédients nécessaires, mais je vous conseille de les noter car une fois la recette lancée, vous n’aurez plus le détail des proportions !

Le bruit à l’utilisation

Là non plus, je ne m’étais naïvement pas posé la question du bruit. Ma micro plaque à induction fait un bruit de dingue dès l’allumage et jusqu’au refroidissement. Le Cookeo émet des sons : à l’allumage et à l’arrêt (un bis sonore dont on se passerait bien), aux moment cruciaux de la recette (ajouter des ingrédients, fermer ou ouvrir le couvercle, vider le réservoir d’eau etc), quand la pression se relâche et sinon c’est a peu près tout. Et ça, ça fait une sacré différence dans mon appartement, le calme pendant la cuisson.

En bref, un achat qui a un certain coût mais que je ne regrette absolument pas ! Je l’utilise toutes la semaine, j’en profite pour faire de lus grande quantité de plat ou de sauce pour en congeler une partie et avoir de bons petits plats toute la semaine.

Photo de une : (c) Moulinex 

3 Comments

  1. Ma mère envisage de me l’offrir pour mon anniversaire. Sans toi j’aurais sans doute froncer dédaigneusement le nez. Là, j’ai dit: « Chouette!! »

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *