DIY

Blablations tricots : entre en cours et stock de laines

Il y a quelques semaines, j’ai pris de bonnes résolutions tricot. Ben oui, ça existe. J’ai organisé mon « stash » de laines (merci à la poubelle Ikea en fer qui remplie très bien la fonction de coffre secret !)… comme je venais d’en rapporter de Oslo c’était le moins que le pouvais faire.

Ravelry, socialement tricopathe

Puis, je me suis décidée à mettre mon Ravelry à jour (pour les tricopathes qui ne connaissent pas, c’est une super plateforme qui permet des tonnes de choses que je n’utilise pas – encore – comme télécharger des patrons, suivre d’autres tricopathes, renseigner son stock de laines, ses aiguilles et crochets, sa liste d’envie, etc).

Rejoignez la communauté Ravelry, douce comme un agneau ;)

Pour être honnête, pour l’instant je l’ai fait que la partie émergée de l’iceberg, j’ai mis à jour mes projets, ajouté des photos de ceux qui sont finis, supprimés ceux que je n’ai jamais fait et modifié les progressions des en cours.

Et c’est là que je me suis rendue compte que j’avais beaucoup de patrons dans mes envies, un peu de laine qui dort et surtout… quelques en cours qui sont au point mort depuis des mois voir des années.

Bonne résolution : finir tous les projets en cours

Le pull tête de mort, modèle Phildar

Cette bonne résolution s’est imposée à moi à cause du pull maudit. Ce pull maudit (qui a une énorme tête de mort, noter l’ironie du sort) est sur mes aiguilles depuis plus d’un an. Je n’ai aucun problème avec, il est plutôt simpliste à tricoter mais… il a été perdu pendant des mois et des mois. Impossible de remettre la main sur mon sac qui contenait le patron, la laine, le dos fini et le devant bien commencé.

projet-maudit-pull-tete-mort-phildar

 

Le pull maudit : devant, dos et manche n°1 pliés

Ce pull est doublement maudit, car en plus d’avoir disparu pendant longtemps, il s’agissait d’un cadeau pour une amie (le premier pull que je fais pour quelqu’un d’autre) et du coup, je suis complètement dans les choux pour l’offrir. J’ai remis la main dessus il y a quelques semaines et depuis, je l’ai repris dans le but de le finir. Résolution de base, je ne touche rien d’autre tant qu’il n’est pas fini.

Il ne me reste plus qu’à finir la deuxième manche, faire le col et coudre l’ensemble (beurk, je détester faire les coutures… mais je n’ai pas osé revoir le patron pour le tricoter en rond et remonter des mailles ensuite pour faire les manches.

La couverture Vasarely, le projet de mille ans

Crochet Along Vasarely

 

Des p’tits cubes ! 

Cette fois, je triche un peu, ce n’est pas du tricot, mais du crochet et d’ailleurs mon premier projet crochet. Il aurait pu me faire détester la bestiole, mais non, j’aime toujours crocheter… peut-être un peu moins que le tricot mais c’est surtout les modèles tricots que je préfère.

Cette couverture, je l’ai commencé lors d’un CAL (CAL Vasarely)  en… mai 2103. On ne JUGE PAS. Et depuis… ben… elle dort. Elle a quand même beaucoup avancé, et j’ai crocheté un nombre astronomique de losanges :

  • 61 cubes assemblés : soit 183 losanges assemblés en cubes
  • Sur ses 61 cubes, seulement 53 sont assemblés en lignes pour faire la couverture (encore de la couture, toujours de la couture)
  • 13 demi losanges pour les côtés, montés sur la couverture

Crochet Along Vasarely

 

Et des losanges en attente !

Mais, il me reste encore dans ce qui est déjà crocheté :

  • 11 losanges à assembler en carrés
  • 8 carrés à assembler dans la couverture
  • 10 demi-losanges pour les côtés

Je ne sais pas combien de pelotes sont passées… mais un nombre relativement faramineux et il m’en reste encore : 3 grises claires, 3 grises foncés et 3 rouges entières plus des fins de pelotes que j’utilise pour les (nombreuses) coutures. Je ne compte pas non plus le nombre d’heures passées dessus, mais on peut dire que ça m’a occupé pas mal de temps… et que vu ce qu’il me reste, ça m’occupera encore un certain temps !

cal-vasarely-couverture-phildar-patner-3

 

Couleurs un peu cracra, mais ça donne une idée de sa taille actuelle (spottez bien le cube à l’envers en plein milieu d’une ligne… hum)

cal-vasarely-couverture-progression

 

Epaisse, moelleuse et toute douce !

Je pourrais m’arrêter là où j’en suis de la couverture, mais je la trouve un peu juste niveau taille (le patron le confirme, j’ai fait à peine plus de la moitié), autant dire qu’elle tient bien chaud vu la densité de la bête !

Une fois le pull maudit fini, ça sera le retour de la couverture de mille ans de refaire son apparition dans ma pile de To Do.

Entre amineko et couverture de fin de laines

Mes derniers projets en attente sont un Amineko (depuis l’été dernier), j’ai recommencé à jeter un oeil aux amigurumi en faisant mes cactus, il faudrait que je fasse la peau (si je peux le dire ainsi) à l’un des chats les plus célèbre de l’internet.

En rangeant mon stock de laines, j’ai trouvé beaucoup de pelotes à moitié entamées qui ne servent plus à grand chose. J’avais envie de faire une petite couverture pour mon chien l’hiver, on ne peut pas dire qu’il soit fin esthète, alors il se moquera éperdument des couleurs peu assorties et au moins, ça videra les laines dont je ne me servirait pas à bon profit. Je l’ai aussi commencé au crochet, façon granny squares géant, pour des questions de pratique.

Le crochet est plus simple à laisser en attente, c’est aussi peut être un peu plus solide que le tricot pour les dents et les griffes d’un chien et je ne risque pas de perdre de mailles en le faisant d’un oeil plus que distrait !

Les projets tricot qui me font de l’oeil

Ces deux derniers projets sont bien moins importants à mes yeux, ils ne  m’empêcheront pas de commencer autre chose en attendant, mais je vais essayer de me tenir à un projet crochet et un projet tricot en même temps (on peut rêver).

Le fameux pull Herbarium par ittybitty

Ma liste d’envies, elle, est pleine à craquer. Je voudrais retenter des chaussettes (mais pas des fines chaussettes à mettre dans des chaussures, plutôt des bien épaisses pour des bottes ou qui serviraient de chaussons), mon pull Fair Isle (ou quelque chose dans ce goût), un pull Herbarium qui me fait de l’oeil sur pas mal de blog ou encore un châle (cela fait bien trop longtemps)… et je crains de ne pas être exhaustive.

DIY

Crocheter des Amigurumi, les tutos vidéos

Il y a quelques jours, j’ai découvert de super tutoriels vidéos pour créer des Amigurumi. Amigurumi ? Mais si, vous savez, ces peluches faîtes en laine qui ont le vent en poupe ! On en voit de toutes les sortes, des poupées, des animaux, des aliments même… et des plantes.

Rien ne résiste au Do It Yourself !

Au cours de mes recherches de patrons gratuits et simples (tant qu’à faire), je suis tombée sur la chaîne Youtube de Jayda InStitches, une bloggeuse et Youtubeuse canadienne passionnée de laine et de crochet. Ses tutoriels sont vraiment géniaux, détaillés, et toutes les étapes sont en vidéos. Aucune raison de se foirer !

Découvrir le blog de Jayda et sa chaîne Youtube

Pour mon premier test, j’ai choisi le cactus, déjà parce que j’adore les cactés, mais aussi parce qu’il était petit et me semblait… abordable. Le dinosaure me fait vraiment de l’oeil, même si je pense attendre d’être un peu plus aguerrie pour l’entreprendre.

amigurumi-crochet

Petit plus, l’humour. Jayda a un rire ultra communicatif, qui donne du peps et le sourire… et en plus de ça, nous avons le droit à des petites animations en stop motion crochetées pour introduire ses vidéos. Celle du cactus est vraiment fantastique, j’ai rigolé toute seule devant mon écran.

En bref, une designeuse prometteuse et généreuse (merci pour les tutos !). A découvrir sans plus attendre pour les férus de DIY… ou pour les curieux.

 

DIY

CAL Vasarely : point à mi-octobre

Crochet Along Vasarely

Hey non, je n’ai pas abandonné le Crochet Along de la couverture façon Vasarely… elle est bien toujours d’actualité même si elle stagne quelque peu. Il y a eu le gros bug de mon blog puis le nouveau design à mettre en place, et maintenant que mes problèmes techniques sont résolus je suis confrontée à un tout autre soucis : j’ai fini toutes mes pelotes de laines, sauf une !

Voilà, rupture de stock et je n’ai pas eu le temps d’en racheter… du coup, je rentre les fils qui traînent, j’assemble mes derniers losanges en attentes avec mes chutes de pelotes et dès que j’ai le courage j’assemble les cubes à la couverture pour mesurer la bête à sa taille actuelle. Bonne nouvelle, le froid commence à pointer le bout de son nez, alors l’assemblage des cubes n’en sera que plus agréable !

J’ai 8 cubes assemblés et des losanges pour en assembler encore 10 autres, sauf que techniquement les chiffres ne collent pas bien (de mémoire les rangées comportent 8 cubes complets + des bouts.

Crochet Along Vasarely

Au prochain point, le but est donc :

– d’assembler encore deux rangées,

– de voir combien il me reste de losanges,

– de calculer le nombre de demi-losanges qu’il me faudrait,

– commander de la laine pour finir tout ça (mon but est d’avoir une couverture carrée plutôt que rectangulaire si la taille est suffisante).