Blablations

London trip : week end au pays magique de Wicked à Harry Potter

Retour obligé sur mon petit week-end londonien avec ma soeur. Au programme, pas vraiment de visites (il faut dire qu’on est déjà allée toutes les deux plusieurs fois à Londres), mais pas mal de balades et de passages obligés et de découvertes !

Honest Burger : l’un des meilleurs burgers

Le hasard fait parfois bien les choses, dès le premier midi, nous sommes tombées sur un petit resto de burgers qu’on ne connaissait pas du tout, mais on avait faim (très faim !). Entrées dans l’antre du pain moelleux, on a vite compris qu’on avait déniché une bonne adresse.

Le resto ne désemplissait pas et malgré la déco très hype, bobo londonien (gluten free et tout le tintouin), les cartes et les assiettes des autres nous faisaient saliver ! Vous l’aurez compris, chez Honest on mange bien et bon ! Hamburger délicieux, frites maison au romarin, cola éthique. Bref, c’est bon d’être bobo ! Et rétrospectivement, les prix sont tout à fait honnêtes !

Honest meilleur burger de londres

Servi dans son plus simple appareil, il va falloir de la dextérité pour manger votre burger… Chez Honest, c’est comme à la maison, on mange avec les doigts (mais on a un couteau pour le burger tout de même), et c’est encore meilleur.

 

Wicked : la comédie musicale qui fait trembler Oz

Dans notre folie des grandeurs, on en a profité pour aller voir Wicked (mais si, vous savez, l’histoire de la méchante sorcière de l’ouest du Magicien d’Oz). Il y a plusieurs années, j’avais acheté le roman Wicked (très sympa d’ailleurs), alors j’ai sauté sur l’occasion… le spectacle à plus de 10 ans et il tourne encore à plein régime c’est que ça doit valoir le coup !

Hop, direction Apollo Victoria Theatre à côté de la station Victoria (si vous cherchez votre chemin, demandez plutôt la salle qui joue Wicked que le nom du théâtre… ça a beaucoup plus de succès), suivez le vert émeraude, vous n’êtes plus très loin !

Comédie musicale londres wicked magicien oz

Je ne spoilerai rien de l’histoire ou de la mise en scène, mais une chose est sûre : le spectacle est génial !! J’ai adoré du début à la fin, le théâtre entier est au couleur du pays d’Oz et tout est fait pour le confort du spectateur (prenez une petite laine, la clim londonienne c’est quelque chose). Les chansons sont top (dont la chanson phare Defying Gravity, je ne savais même pas qu’elle sortait de là), les acteurs, l’orchestre, le décor, la mise en scène… je comprends bien mieux le triomphe !

A voir absolument, ça vaut les 70 euros du billet (d’ailleurs, j’ai pris les seconds billets les moins chers de mémoire et on avait une vue parfaite sur la scène et pourtant on était dans les derniers rangs mais la salle n’est pas si grande).

 

Londres aux couleurs de Harry Potter

Potterhead bonjour, un passage à Londres sans faire un tour à King Cross, c’est impossible… et vous avez bien raison. A défaut d’avoir pu rendre visite au pays merveilleux de Harry dans les Studios Warner (complet les week end, et si on rajoute le transport puis les billets d’entrée c’est vraiment pas donné), nous avons un petit tour à King Cross et sur le quai 9 3/4.

 

boutique harry potter quai ç 3/4 king cross londres

bonbon bertie crochue boutique harry potter londres

Londres en général est devenu le paradis du merchandising Harry Potter, mais quelque part, je ne vais pas me plaindre. Entre les bonbons Bertie Crochue (qui vous assurons des soirées de folie entre amis), les mugs, les vêtements et pour les fans les plus hardcore des baguettes magiques (à presque 50 pounds quand même), vous trouverez tout votre bonheur sur le quai 9 3/4 mais aussi chez Harods et grosso modo à pas mal d’endroit (même à Primark).

 

Visite au Natural History Museum aka Jurassic Park

On l’aura mérité avec tous les problèmes de transports que nous avons eu ce jour là, mais nous avons réussi à atteindre le fameux musée d’histoire naturel. Il est magnifique de l’extérieur (sacré bâtiment !) et si j’avais particulièrement envie d’y aller, c’était surtout pour voir les dinosaures (gamine une jour…) et je n’ai pas été déçue. La visite (du côté dinosaures) est assez rapide, mais le reste du musée est gigantesque. Pour les fanas, ils y a même une boutique dédiée aux vieux os (et je n’ai pas pu m’empêcher d’acheter un tyrannosaure à construire…).

dinosaures londres musee d'histoire naturelle jurassic park

squelettes dinosaures londres musee d'histoire naturelle

Sacrées bestioles quand même ! Je n’ai pas pu le prendre en photo, mais il y avait en même temps que nous un bébé habillé en Chewbacca qui regardait avec beaucoup d’attention tous les squelettes de dinosaures… c’était une scène assez magique !

Malgré le temps (froid et neige), les transport grincheux et les cartes touristiques vraiment pourries… j’aime toujours autant Londres et j’y retournerai avec plaisir !

Recettes

Recette- Repas américain entre Buns et potatoes maison

Pour fêter l’anniversaire de ma sœur, j’ai décidé de concocter des hamburgers accompagnés de potatoes, le tout maison ! Au programme donc, une recette de buns éprouvée et approuvée, une recette de potatoes au four ultra simple et goûteuse ainsi qu’une recette de hamburger raclette ! De quoi vous donner l’eau à la bouche…

Recette de la pâte à Buns au pavot bleu

Pour 7 buns assez grands pour un steack boucher

  • 600 gr de farine
  • 2 sachets de levures boulangères sèche
  • 40 cl de lait écrémé (pas du demi ou du entier!)
  • 30 gr de beurre doux
  • 1 cuillère à café de sel
  • des graines de pavot bleu (ou autre graines)
  • de l’eau.

Pour la recette, je me suis inspiré des quantités de cette recette-ci sur Marmiton et pour le façonnage de cette vidéo-là par Envie de Bien Manger.

La veille (ou le jour même si vous avez un endroit chaud pour laisser pousser votre pâte) – une nuit de pousse :

1. Faire fondre le beurre dans du lait à feux très doux, incorporer la levure (si vous optez pour de la levure de boulanger, pour la levure sèche on peut l’ajouter en même temps que la farine).

2. Hors feu, ajouter le sel et la farine tamisée (ou la farine tamisée avec la levure). Mélanger et pétrir plusieurs minutes (au robot ou à la main). Quand l a pâte se décolle bien des bords et est homogène, arrêter le pétrissage et laisser reposer toute la nuit dans le saladier couvert.

NB : on peut également faire monter la pâte plus rapidement en chauffant le four à T1 pendant quelques minutes et déposer (à four éteint) le saladier avec le pâton dans le four fermé le temps de la pousse.

Recette buns maison pour hamburger

Le lendemain ou après la pousse – 20 mn de cuisson

1. Quand la pâte a doublé de volume, la dégazer à la main sur une surface non farinée. Et former des boules pour les buns (personnellement, j’en ai formé 7 avec le pâton. Pour le dégazage et le façonnage, j’ai tenté de reproduire cette méthode.

2. Une fois les buns formés, les laisser reposer sur une plaque farinée sous un torchon propre pendant environ 1 heure dans un endroit plutôt chaud.

3. Une fois l’heure passée, disposer dans un bol un fond d’eau et dans un autre les graines que vous souhaitez utilisez (pour moi, du pavot bleu)

4. Prendre un buns, l’aplatir légèrement de la main, plonger ou badigeonner le dessus du buns d’eau puis disposer le buns face humide dans le bol de graines avant de le disposer sur un papier cuisson fariné une plaque à four.

5. Faire préchauffer le four en disposant en bas un récipient en métal – type moule à gâteau bas – vide. Une fois le four chaud, disposer votre plaque avec les buns dans le four et ajouter un verre d’eau dans le plat en bas du four. Attention à ne pas vous brûler avec la vapeur qui va tout de suite se créer !

6. Laisser cuire pendant une 20 aine de minute à 200°. Bien vérifier que les pains ne brûlent pas.

Recette de potatoes au four (3 bons mangeurs) – 40mn de cuisson

  • 1kg de pommes de terre de moyenne taille ou des rattes
  • origan
  • paprika
  • huile d’olive

recette-patatoes-maison

1. Laver les pommes de terre et les découper en quartiers en gardant la peau

2. Dans un grande boîte de conservation, mettre tous les quartiers de pommes de terre, de l’huile d’olive (j’ai ajouté à l’œil, je dirais 3 cuillères à soupe), du paprika(2 bonnes cuillères à soupe) et de l’origan (idem). Fermer la boîte et secouer le tout vigoureusement pour les potatoes se nappent du mix.

3. Les enfourner dans un plat en pyrex (personnellement, je trouve que ça adhère beaucoup moins), à 200° pendant 40mn.

Pour un hamburger façon raclette

  • Buns au pavot bleu
  • Une tranche de fromage à raclette
  • Une feuille de salade
  • Deux rondelles de tomate
  • Un steack boucher
  • De l’oignon caramélisé
  • De la sauce à hamburger (mea culpa, je l’ai acheté toute faite).

Composition de bas en haut du hamburger :

Moitié de buns toasté à la poêle > Sauce hamburger > Tomate > Steack et fromage à raclette fondu (je fait fondre le fromage à la poêle, sur le steack qui cuit sur sa seconde face) > Bacon grillé > Tomate > Salade > Chapeau du buns toasté à la poêle.

Et voilà, il suffit d’ajouter des potatoes à côté et de déguster !
Bon appétit:)

Blablations

Aki Boulangerie : entre France et Japon

Aki Boulanger Paris : Meilleure boulangerie de france

Entre tradition française et nippone, la boulangerie Aki regorge de surprises ! Nichée au coeur du quartier de l’Opéra de Paris, non loin de Pyramides et de ses restaurants traditionnels (ramens, je vous aime !) n’hésitez plus et faîtes un petit détour par cette Boulangerie (qui vend accessoirement, en plus des pâtisseries, des plats et du café). Un collègue m’avait conseillé cette boulangerie comme étant une des meilleures en son genre dans Paris. Au programme donc, petite descente gourmande dans l’antre du thé matcha et du azuki.

Aki Boulanger Paris : Meilleure boulangerie de france

Deux tests pour moi, un melon anpain pris un peu au hasard, largement guidée par la curiosité… c’était tellement bon que je n’ai même pas pris le temps de faire une photo. Je serais obligée d’y retourner ! En plus de ce petit plaisir sucré et étrangement léger, j’ai craqué pour le fameux marbré azuki matcha (comprendre pâte de haricot rouge et thé matcha), un délice de fondant, de moelleux et de douceur ! Parfait pour accompagner la pause thé ou café !

Niveau prix, c’est tout à fait raisonnable, de mémoire j’ai payé 2 euros chaque part et c’était assez conséquent ! Je n’ai plus qu’à y retourner pour tester d’autres spécialités sucrées et salées !

Courez-y !

Boulanger Aki
7 rue Saint-Anne
75001 Paris
http://akiboulanger.com/

(c) Aki Boulanger pour la photo à la Une

Recettes

Recette de Noël : les orangettes maison

Recette d'oranges au chocolat

Noël approche à grand pas et j’avais envie de tester un peu en avance une recette d’orangettes (écorces d’oranges confites enrobées de chocolat). Si vous aimez les orangettes… n’hésitez pas une seconde à vous lancer dans cette recette, elle est très simple et beaucoup plus économique que d’acheter vos orangettes dans le commerce !

Recette des orangettes (environ 50 orangettes) :

– 2 grosses oranges (écorce + jus)

– du sucre en poudre

– 200 gr de chocolat noir de qualité

– une cuillère à café de gros sel (j’avais que du sel fin, ça a très bien fonctionné)

– de l’eau

Détailler les orangettes dans les écorces d’oranges :

– Couper les deux extrémités des oranges pour qu’elles puissent être stable sur votre planche

– Peler à vif les oranges (c’est à dire entre la chaire et la partie blanche de l’écorce)

– Parer vos morceaux d’écorces et  les détailler en orangettes (pas trop fines pas mais trop grosses non plus, les miennes doivent faire entre 5 et 7mm à vue d’oeil).

 

Recette oranges confites

Blanchir les orangettes (3 fois) :

– Remplir une grande casserole d’eau froide

– Ajouter une cuillère à café de gros sel et les écorces et porter à ébullition

– Dès que l’eau boue, égoutter les écorces

– Recommencer deux fois l’opération sans sel.

 

Confire les orangettes :

– Peser les écorces égouttées

– Mettre dans une grande casserole les écorces et leur poids en sucre, ajouter le jus des oranges puis ajouter de l’eau froide à hauteur si nécessaire

– Laissez cuire 20 à 30 minutes tout doucement (attention à ne pas avoir un caramel)

– Les écorces vont commencer à être translucides, arrêter le feu et laisser les orangettes refroidir dans leur sirop (si vous avez une plaque électrique, décaler la casserole sur une plaque froide)

– Une fois le sirop froid, sortir les orangettes et les laisser reposer sur une grille à pâtisserie pendant 24h

 

Recette de noël  : orangettes au chocolat

Enrober les orangettes de chocolat :

– Une fois les 24 heures passées, faire fondre au bain marie 200 gr de chocolat noir de bonne qualité (200 gr m’ont suffit pour 50 orangettes)

– Deux techniques : tenir les orangettes par un bout et les tremper dans le chocolat au 3/4 puis le déposer sur une grille ou une plaque sulfurisée pour laisser le chocolat prendre ou enrober entièrement les orangettes en les roulant dans le chocolat avec une fourchette et les déposer sur une grille ou une plaque. Mettre au frigo pour une prise plus rapide.

Et voilà, vous avez de délicieuses orangettes maison pour 3 fois rien, croquantes grâce à l’enrobage au chocolat noir et fondantes à l’intérieur, un délice ! Régalez-vous !

A refaire avec du citron et du pamplemousse… et peut être avec des clémentine, mais j’ai peur que l’écorce soit un peu fine pour la manipulation.

Pour la recette j’ai pioché chez Chef Simon (tout en image pour la préparation, top !) et chez Papilles et Pupilles (pour l’ajout du jus d’orange) : un combo gagnant !

Recettes

[Recette] Trio de tartelettes aux pommes

Trio de tartes au pommes

Faire les fins de frigo, c’est comme les fins de placards, parfois ça donne de jolis résultats. J’avais 3 pommes, du sucre et surtout… une petite boule de pâte sablée en reste qui me faisait de l’oeil. Malgré la température infernale (je suis une warrior, je sais je sais) j’ai pris mon courage à deux mains pour faire un trio de tartelettes aux pommes.

Il faut donc, de la pâte sablée (farine, beurre, amandes en poudre, oeufs et sucre glace, hop par ici pour la recette), des pommes (goldens pour moi) et du sucre. Ultra facile.

Au cercle, j’ai découpé ma pâte sablée que j’ai mise à cuire un peu à blanc (un jour j’essaierai sans mais bon… ça fonctionne bien comme ça). En parallèle je coupe mes pommes : 2 pour la compote et une en lamelles pour les tartes.

Trio de tartes au pommes

Dans une casserole je coupe une pomme en dés, un peu de sucre saupoudré dessus et un peu d’eau (et de la cannelle pour les amateurs). On fait cuire (et compoter) en remuant bien pour éviter que ça caramélise (pour pas dire crame).

A mi cuisson, j’ajoute ma deuxième pomme en dés et je continue (l’idée c’est d’avoir quand même des bouts assez conséquent dans la compote pour avoir de la texture). Quand ma compote est prête, je la dispose dans mes cercles sur la pâte puis quelques lamelles de pommes et un peu de cannelle encore (oui, moi j’aime ça).

Mais quand même… il me reste toujours des petits bouts de pâte sablée, alors j’improvise (pourquoi jeter ?) : quelques lamelles de pâtes viennent recouvrir une tartelette version « apple pie » et je fais des « grumeaux » du reste façon crumble (un peu de cannelle… toujours). Hop, au four une 20aine de minutes à 180°. Et c’est fini ! Un régal :)

Trio de tartes au pommes