Recettes

Recette – Les ramens maison (presque) comme dans le Livre des Potions

Depuis que je les ai découvert, j’ai toujours été une grande amatrice de ramens. Succulentes et économiques, c’est le plat par excellence qui réchauffera vos froides journées/soirées d’hiver… même si personnellement j’en mange toute l’année (parfois, il faut souffrir sous des vapeurs de bouillon pour bien manger !).

Les ramens, c’est un plat typique japonais qu’on retrouve dans des cantines, servies à la vitesse éclaire par des cuisines qui ne s’arrêtent presque jamais devant nos mines affamées (compter 10 euros le menu dans une cantine parisienne). Le plat sexy par excellence entre bruits de succion et bouillon au menton, vous allez choper, c’est sûr… une bonne dose de Japon sur vos papilles !

recettes boisson et cocktail geek by Gastronogeek

Pour concocter des ramens (ou lamens), rien de bien compliqué si ce n’est de la patience. On peut décliner les recettes à l’envie : nouilles (udon, soba, spaghettis, pour nous pauvres occidentaux on y met ce qu’on trouve), du bouillon, de la viande ou du poisson (ou total végétarien) et tout un tas d’autres choses qui vous passe sous la main (pousses de bambou, épinards, choux, poireaux… on peut tout imaginer).

On y vient, lecteur, la voici la recette des ramens pour faire tout tout seul, chez toi comme un grand. Tout d’abord, rendons à César ce qui lui appartient, j’ai tiré cette recette du Livre des Potions (deuxième opus du Gastronogeek) que j’ai quelque peu modifiée !

 

Ingrédients (pour 4 bols de ramens) :

  • 4 oeufs
  • 4 escalopes de porcs
  • 25 cl de sauce soja
  • 15 cl de sauce huître
  • 1 gousse d’ail (ou de l’ail en poudre si vous n’avez que ça)
  • 2 oignons de petite taille ou 4 oignons saucier (à défaut d’oignons nouveaux)
  • 4 rouleaux de soba (ou 400 gr de udon, ou de spaghettis)
  • 2 litres de bouillon de volaille (2 bouillons cubes + 2l d’eau bouillante)
  • 2 blancs de poireaux

NB : nous pouvez également ajouter des pousses de bambou (j’en suis pas fana), du narutomaki (cet étrange légume (?) à spirale violette au centre), des feuilles de nori (algue), du gingembre, et remplacer les poireaux par des épinards ou autres.

Livre des potions Gatronogeek : recette de ramens japonaises

 

Recette de ramens maison facile et personnalisable :

  • Dans un premier temps, occupez-vous de préparer les légumes. Lavez et coupez les blancs de poireaux en petits tronçons. Epluchez les oignons et les couper en deux. Réservez.
  • Préparez les oeufs mollets. Plongez les oeufs dans l’eau bouillante pendant 6 minutes chrono. Les sortir de l’eau et les mettre directement dans un récipient rempli d’eau froide pour stopper la cuisson. Quand ils sont froids, épluchez-les et coupez-les en deux. Réservez.
  • Dans une poêle, mettez la sauce soja et la sauce huître et l’ail (et 5 gr de gingembre si vous aimez ça), ajoutez la viande, les demi oignons face coupée contre le fond de la poêle, les blancs de poireaux et faîtes cuire à feu moyen/fort jusqu’à ce que la viande soit cuite à coeur et les oignons translucides et colorés par la sauce.
  • Arrêtez le feu, sortez la viande, coupez-la en lamelles. Sortez les oignons et réservez à côté de la viande dans une assiette recouverte pour éviter que le tout refroidisse. Gardez la poêle avec la sauce pour la suite.
  • Faîtes cuire les nouilles comme indiqué sur l’emballage. En parallèle, prenez 2 bouillons cubes de volaille et distillez-les dans 2 litres d’eau bouillante. Quand les nouilles sont cuites, égouttez-les et passez-les sous l’eau froide. Laissez égoutter.
  • Remettre la poêle avec la sauce (soja, huître, ail, gingembre etc) sur le feu. Ajouter les pâtes égouttées dans la poêle et faire revenir le temps de réchauffer un peu les pâtes et de les napper de sauce.
  • Dans des assiettes creuses, à pâtes ou larges bols : disposez les pâtes au fond, les légumes, oignons et la viande coupées en lamelles. Ajoutez par dessous le bouillon de volaille. Puis disposez les oeufs mollets.
  • Dégustez !

recette ramens maison facile gastronogeek

Effectivement, ça prend un peu de temps (surtout quand, comme moi, on dispose d’un seul et unique feu de cuisson… sinon bien évidemment on peut faire la viande et les pâtes en parallèle par exemple), mais honnêtement c’est très bon et ça change du plat de pâtes habituel !

Si vous êtes féru de ramens et que vous avez d’autres idées d’accompagnements, n’hésitez pas à partager :)

Petit mot sur le bouquin lui-même, Le Livre des Potions, c’est le deuxième tome offert par nos Gastronogeeks Thibaud Villanova et Stéphanie Simbo. En plus des recettes toutes plus folles les unes que les autres, ce livre (tout comme le premier) est à la rencontre entre le livre de recettes et la nouvelle illustrée. Les photos et les mises en scène des cocktails et plats sont somptueuses et les textes n’ont pas à rougir ! Un très bel objet.

 

Recette de ramen, ma note

Note : tip top

 

6 Comments

  1. J’ignorais que Naruto était un légume :v
    Merci pour cette recette pleine de passion, j’en referai peut-être nu de ces 4. Il est vrai par contre que pour trouver des pâtes ça peut être compliqué. Il y a les pâtes Tanoshi vendues sous vide avec de la sauce je crois pour faire du ramen, j’en avais acheté mais j’avaias pas utilisé la sauce j’avais fait tout mon truc à côté. Mais j’imagine que l’on peut trouver meilleurs, mais pas forcément à Nogent le Rotrou =)
    Biz à +

  2. Ms. Goliath Author

    Le plus compliqué, c’est effectivement de trouver les ingrédients ! Pour les pâtes, j’essaierais avec des spaghettis complets, je pense que ça doit faire le job, même si ce n’est tout comme au resto :D

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *