Ciné séries

My Guilty Pleasures VS My Geeky Things (1)

Aujourd’hui, je commence une toute nouvelle – et première – rubrique épisodique. J’essaierais de la faire revenir de temps en temps au fil des événements, on ne sait jamais quand un de ces travers peut me tomber sur le coin du nez…

Allons-y Alonzo (comme dirait mon bon Doctor Who) :

My Guilty Pleasures : Grease, sur scène à Paris

Des fois, habiter à en région parisienne, ça a du bon! Il y a quelques mois, j’ai eu l’immense plaisir (oui oui, immense) d’aller voir Grease sur scène à Paris au Théâtre de la Comédia. Moi qui suis fan de comédies musicales, dont Grease, je ne pouvais pas rater ça !

J’avoue que j’avais quelques réticences du fait que Cécilia Cara jouait Sandy, mais au final, elle fait une Sandy plutôt convaincante. En revanche, j’ai moins accroché avec Johnny (c’est à dire le personnage qu’interprétait John Travolta dans le film).

Coup de cœur, en revanche, pour le couple « secondaire » (bien qui vole très vite la vedette) de Kenickie (David Ban) et Rizzo (Amélie Munier). Les deux vraies révélations de cette comédie musicale.

Bon certes, au début, les traductions en français des chansons, ça fait un peu mal au coeur (et surtout ça vous empêche de chanter en même temps ! ), mais au final, on s’habitue quand même.

De toute manière, les vrais fans sont dotés de la fonction « VO » dans leurs têtes, si bien qu’ils sont capables d’entendre de l’anglais à la place du français.

A voir absolument pour les fans de Grease ! Vraiment, ça vaut le coup. En plus, les costumes sont vraiment beaux (je bavais littéralement devant les blousons des T-Birds – c’est à dire les blousons en cuir que vous pouvez apercevoir sur la photo de la troupe masculine) et le band est super ! Oui oui, il y a des musiciens sur scène, enfin en haut, dans le fond de la scène, cachés (ou non) dans le décor, et ça c’est trop fort (bon ok, j’arrête avec mes rimes à deux balles).

My Geeky Things : The It Crowd, la meilleure hotline possible

J’aime le contraste de cette nouvelle rubrique… Après mon épopée « Greasesque » de truc de fille, d’histoires d’amour, de chansons, de danse, etc, nous voilà embarqué dans ma « deuxième personnalité » : le geek qui sommeil en moi.

En plus d’être fan de Grease, je suis aussi fana de la série anglaise (ces anglais ont un humour qui défi toute concurrence) The IT Crowd.

Pour ceux et celles qui ne seraient pas familiers avec le langage « international » informatique les IT (Information Technology je pense) sont chez nous ce que l’on nomme en jargon entreprenarial les SI (ou Système d’Information, bref le service informatique quoi).

The IT Crowd relate donc la vie du service informatique d’une entreprise. Ce service comprend deux techniciens/opérateurs/hotlineurs, bref deux informaticiens, et une charmante donzelle (complètement décalée) qui leur fait office de chef et qui n’y connait rien du tout en informatique (à peine sait-elle allumer un ordinateur).

Dans cette série, on aime les blagues à deux balles de Roy (en jaune sur l’image) que Moss (en blanc) doit Googler avant de comprendre (des hotlineurs comme eux, moi j’en rêve). Les crises d’hystérie de Jane (la chef), le patron complètement fou, le générique en pixel (même Pacman est moins pixelisé), la musique du générique qui vaut tous les midi du monde.

Si vous aimez Nerdz (tous fans de Régis-Robert), The Big Bang Theory, ou encore Chuck, essayez The IT Crowd. Même si a priori l’humour anglais n’est pas votre truc (Austeen Power ou Mister Bean me consternent…), le tester c’est l’adopter !

5 Comments

  1. Sansouig

    Je vais passer pour Grease (les comédies musicales me donnent des tics nerveux ^^), en revanche, je vais m’empresser de découvrir The It Crowd, parce qu’une série de geek avec en plus un humour british, la je dis tout bon !! Comment j’ai fait pour passer a coté de ça !?
    Encore une fois merci à toi Ms Goliath!

  2. Ms. Goliath Author

    Malheureusement, la diffusion française de The IT Crowd n’a pas été des meilleures. Il me semble que ça a été diffusé sur TPS, donc réservée à peu de personnes somme toute. Et les DVDs qui existent sont seulement en anglais (il me semble) ! Il ne faut pas avoir peur de se lancer dans le grand bain du british without subtitles, au risque de ne pas comprendre toutes les blagues !

  3. J’approuve totalement le regardage d’IT Crowd (à faire sans modération), je me permet de tiquer sur le fait que tu cites Austin Powers en exemple de non-adhésion à l’humour britannique. L’honneur est sauf puisque le film est américain. Bon il reste toujours Mister Bean et Benny Hill mais on a tous nous petites fautes de parcours… ^^

  4. Ms. Goliath Author

    Jenny > Ahh, super si c’est américain alors ! Une brique de moins à leur fardeau (je ne voulais pas leur en rajouter). Vite vite, une nouvelle saison de The IT Crowd, moi j’en ai marre d’attendre T_T

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *