Blablations

Mon Diana F+

Pour mon vrai poste du jour, je vais vous parlez de mon Diana F+, un appareil photo pas comme les autres. Déjà le Diana F+, de la marque Lomography, est un appareil tout en plastique qui ressemble à s’y méprendre à un jouet, sauf qu’il fait de vraies photos.

En 2008, Lomography réédite ses grands succès, dont le Diana F+ dont je ne pouvais évidement pas me passer !! Pour une 40aine d’euros, si je me souviens bien, j’ai donc commander ma bête !

Dans son emballage carton strié de bleu et de noir se trouve le Diana F+, un guide d’utilisation, des caches (selon l’effet que vous voulez donner à votre pellicule de photo et le nombre de photos que vous souhaitez prendre) et un livre photo sur le Diana F+ (tout en anglais, mais bon, on fait avec ce qu’on a).

Jusque là, je n’ai toujours pas fini ma pellicule, et pourtant, cela doit bien faire 8 ou 9 mois que je l’ai. J’avais peur de ne pas trouver de photographes pour la développer, mais a piori, en surfant, j’ai découvert que ça ne devrait pas être un problème.

Après bien sûr, en tant qu’habituée de la photo numérique, tout développement argentique me semble être une ruine, surtout quand on a aucune idée du résultat (mais c’est aussi le côté qui me plaît du Diana). Donc pour l’instant, je n’ai aucune photo à vous montrer si ce n’est vous donner quelques liens pour que vous ayez une idée de ce que peut donner cet appareil.

Je dis bien « ce que peut donner » parce que je suis bien certaine que mes photos à moi ne ressemblerons pas du tout à ça ! Mais il ne faut pas désespérer. Au pire du pire, c’est toujours un très joli objet et un super livre photo que j’aurais eu pour ce prix ;)

Quelques liens :

Ps : Désolée pour la qualité des photos, mon téléphone n’est vraiment pas optimum pour cela, comparé à mon ancien téléphone que le chien a eu la « bonne » idée de manger…

8 Comments

  1. Ms. Goliath Author

    Scanne, Scanne ! J’ai hâte de voir les tiens aussi. Comme on ne sait jamais trop ce qui va en sortir, les résultats peuvent être vraiment très différents !

  2. cess

    Je veux quand même voir avant (histoire de mettre mon veto) le cliché de moi… Lol Si tu arrives à me convaincre d’après clichés, j’investirai peut-être dans cette petite merveille.

  3. Holga – Lomo, même combat!
    Vivement le résultat… attention avec ces films il ne faut pas trop attendre avant de les développer… sinon bravo pour ce blog bien sympa.

  4. Ms. Goliath Author

    Cess > Ne t’inquiète pas, je pense que je te harcèlerais dès que je les aurais pour que tu vois ça !
    Julien > Merci du conseil ! Mon film est bientôt fini, je crois qu’il me reste trois clichés, et après, direct au développement et recherche d’un film couleur!

  5. Le problème avec les films à développer, c’est qu’il faut attendre le résultat… c’est toujours trop long. Mais le résultat vaut le coup.
    Je reviendrai voir le résultat de ce premier essai.

    Pour info, je trouve mes films couleurs à la boutique Lomo, place Franz Liszt à Paris (10ème).

  6. Ms. Goliath Author

    David Yardt > Je savais qu’il y avait une boutique Lomo à Paris mais je n’ai jamais tenté d’y aller (mon sens de l’orientation est assez pourri, et dans Paris, c’est pire !). Un jour, je tenterais l’expérience, pour des films, je peux le faire… je crois :)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *