La Bouquinerie

La Conjuration des imbéciles, en bref !

Je n’aurais probablement jamais lu ce bouquin si une bonne âme charitable ne me l’avait pas prêtée alors qu’une autre me l’avait conseillé peu auparavant… (merci à vous deux, j’ai passé de bons moments dans les transports parisiens, à rire toute seule comme une… imbécile).

Ce roman met en scène un être extraordinaire (au premier sens du terme) complètement déconnecté de la réalité, mais assez tordant, il faut bien l’avouer.

Un énergumène qu’on ne voudrait pour rien au monde avoir à côtoyer : Ignatius J. Reilly. Le nom est déjà tordu, mais il est loin de refléter complètement le personnage.

Publié en 1980, ce roman est le fruit de John Kennedy Toole, qui se suicida en 1969 à 32 ans se croyant un écrivain raté alors qu’en 1981 il reçoit le prix Pulitzer.

En bref, je vous le conseil, c’est un très bon roman. Au final, on relativise quand même pas mal les propres phénomènes que l’on peut avoir dans nos relations ! Même s’il n’est pas tout jeune, c’est un livre qui se lit très facilement et vous risquez même d’être tenté de parler le « Ignatius Reilly » pendant quelques temps. Comment va votre anneau pylorique  ?

John Kennedy Toole, La Conjuration des imbéciles, 10/18

3 Comments

  1. Ms. Goliath Author

    Oui, il est dans la bibliothèque, il t’attend ! Tu veux que je fasse un article spécial « merci à toi » ? lol

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *