Ciné séries

I am the pretty thing that lives in the house

Pour Halloween, Netflix diffuse sur sa plateforme de streaming le film I Am The Pretty Thing That Lives In The House (de Osgood Perkins), suite au Toronto Film Festival. Distribué comme un film d’horreur, il faut remanier un peu se postulat pour les habitués du genre. Chers amateurs de giclées sanglantes, de tripailles, de frissons, de nerfs en boules… passez votre chemin.

Outre mon opinion assez négative sur I Am The Pretty Thing That Lives In The House, je dois avouer que je cherche encore en quoi ce film pourrait être qualifié de thriller ou de film d’horreur.

i am the pretty thing film horreur critique

Meurtre et phénomène paranormal ne suffit pas faire régner le suspens et la crainte. Pour tout dire, I Am The Pretty Thing That Lives In The House est un film relativement planplan… soyons plus sympa, contemplatif.

En soi, pourquoi pas (d’ailleurs, j’ai trouvé la direction artistique assez bonne), mais le scénario lui même est assez mauvais, sans aucun élan dramatique.

En bref, un film joli, mais longuet malgré ses 87 minutes où on l’attend la mort avec beaucoup, beaucoup, d’ennui. Aucune réponse, aucune explication, aucune raison à rien. Un gros raté et une perte de temps.

Ce film n’a malheureusement absolument aucun intérêt…

I Am The Pretty Thing That Lives In The House
Sortie : 2016
Réalisateur : Osgood Perkins.
Durée : 1h27
Casting : Ruth Wilson, Lucy Boynton, Bob Balaban, Paula Prentiss, Erin Boyes…

I am the pretty thing film d'horreur raté

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *