La Bouquinerie

Lecture : Le Magasin des Suicides

Au départ, j’ai été intriguée par la couverture du livre,  par ce jaune assez pétant et ce sac plastique décoré d’une corde de pendu et d’une Terre qui laisse apercevoir un crâne. Quand on ajoute à cela le titre « Le Magasin des Suicides« , on se demande un peu ce que ce livre va bien pouvoir raconter.

Ce roman accompagne la famille Tuvache dans leur quotidien entre les murs de leur petite entreprise « Le magasin des suicides » dans lequel les clients peuvent trouver tout ce dont ils besoin pour en finir avec la vie. Dans la famille, le suicide est un business de génération de génération mais aussi une vocation.

Dépressifs, névrosés, blasés, tous les membres des Tuvaches en ont marre de la vie, mais c’était sans compter le petit dernier qui dès le berceau affiche un grand sourire.

Au final, même si l’idée est relativement marrante et originale, le rendu est un peu décevant. Assez court, Le Magasin des Suicides se lit vite et bien. La fin est un peu décevante d’après moi. En bref, à lire si on vous le prête.

2 Comments

  1. cess

    Si tu cherches à lire un truc un peu intelligent, engagé et dont la réflexion est toujours d’actualité, je te conseille Cassandre de Christa Wolf ou encore Médée. Je suis tombée amoureuse de cet écrivain, et Dieu sait que c’est rare que je me sente à ce point transportée.

  2. Ms. Goliath Author

    Pour l’instant j’ai une « pile d’attente ». J’ai un Agatha Christie (Témoin muet & La Dernière énigme) qu’une copine du boulot m’a prêté – Hercule est parfait pour dans le métro- , Watchmen pour dans mon lit, et Jasper Fforde qui se ballade entre tout cela (puisque c’est une relecture des trois premiers tomes mais en VO ! ). Pour l’instant j’ai largement de quoi faire, surtout qu’il y en a d’autres qui traînent par ci, par là…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *