Geeky Things

Depuis quelques jours, mon Pegasus (doux nom de mon Ipod Touch) a été envahi par une flotte de Sims troisième génération. Étant une fan des Sims – et je n’ai pas honte de le dire – c’est avec plaisir que j’ai découvert cette adaptation version Ipod (non sans crainte, connaissant les autres adaptations consoles assez médiocres de la licence).

J’ai donc passé quelques dizaines de minutes (qui peuvent certainement se compter en heures) à trouver le moyen de plus rapide et le plus facile de se faire des simflouzes ! Comment ça, je suis vénale, pas du tout, il faut bien trouver un moyen de subvenir à ses besoins quand le boulot vous paie une misère et que vos voisins vous foutent à la porte quand vous vous invitez à manger dans leur frigo !

Après avoir tester de travailler honnêtement – et je continue à le faire, mais ce n’est pas suffisant -, de cultiver mes légumes pour mes besoins personnels et de pêcher à m’en faire péter l’inventaire, le génie qui est en moi (ahem) a trouvé la solution conne, mais mal faite, de vendre ce que j’avais dans les poches.

Oyez oyez les amis, les poissons ça ramènent beaucoup de fric ! Ne comptez pas sur votre boulot pour faire les agrandissements de votre maison, vous y seriez encore dans 1 an. Il est fini le temps où « Chasse et Pêche » était démodée, dans les Sims 3, être l’as de l’hameçon c’est ultra hype !

Personnellement, j’ai choisi de faire un personnage au trait de caractère dominant « folle » (ou bizarre, je ne sais plus trop comment c’est mentionné), ce qui ne devait pas être un choix de premier cru puisque mon avatar rêve de se trouver un amant, et qu’ils fuient tous comme des lapins ! Par contre, je peux m’excuser 10 fois par jour d’être étrange, et j’adore me battre avec un petit vieux – dont j’ai oublié le nom – à coup d’insultes, de baffes et d’humiliation. La classe.

En bref, un bon petit jeu dont je n’ai pas encore exploité toutes les ressources. Un peu chéros mais au final, on ne le regrette pas. L’écran tactile rend le gameplay très facile et les graphismes ne sont carrément pas mauvais. Sur ce, « Soum-Soum »!

(images : www.les-sims3.fr)

Geeky Things

Quel effet de transition, après le hammam, le spa! Enfin là je vais vous parler d’un spa virtuel donc ça change déjà pas mal de choses.

Aujourd’hui, dans les transports, j’ai fini le jeu Sally’s Spa (merci soeurette ;)) sur mon Ipod Touch. Ce jeu entre dans la lignée de jeux comme Diner Dash, Cake Mania, Super Market, The Chocolate Factory, et encore bien d’autres, sauf que celui-ci se passe dans un spa (vous l’aurez compris).

Vous incarnez donc Sally qui doit gérer les files de clients que ce soit pour entrer au sauna, avoir un masque, une épilation, un massage, un bain à remou ou encore une manucure/pédicure en plus de devoir vendre des produits de beauté. Un travail de titan il faut bien le dire!

Vous évoluez de spa en spa sur une planisphère et en parallèle vous améliorez votre salon en investissant vos bénéfices dans du mobilier ou en embauchant des employés.

Ce jeu est assez addictif et propose une très bonne jouabilité. Vous pouvez réussir les niveaux en trois modes : normal, expert, ou expert parfait. Pour l’instant j’ai un peu des trois sur mes niveaux, donc pour l’honneur il faudrait au moins que je passe en expert partout, et c’est déjà pas du gâteau !

Si vous voulez jouer à Sally’s Spa, rendez-vous sur l’Appstore et dégainez votre Ipod Touch/Iphone ! Et pour plus de renseignements, c’est par ici !

Geeky Things

Jusqu’alors, je n’avais jamais vraiment eu envie de tester un GTA. Quand GTA Chinatown wars est sorti sur DS je me suis dit que j’allais tester ce jeu, à force d’en entendre parler, il faudrait peut-être que je m’y mette aussi. Et c’est sans aucun regret !

Je ne suis pas une gameuse, et il y a donc de forte chance que je ne finisse pas, ou que je sois vite bloqué au court d’une mission, cet opus de GTA, mais qu’importe, pour l’instant je joue et tout se passe bien.

Enfin…, tout est relatif. Pas plus tard qu’hier soir, alors que je me trimballais gentiment dans une caisse volée, pas vraiment plus vite que la limite autorisée mais peut-être légèrement à contre sens, je me suis fait choppé par les flics. Il s’y sont mis à plusieurs pour me sortir de la bagnole et me flanquer au trou.

Pour tout vous avouer, je revenais juste de faire une petite course, question de subvenir à mes besoins, et j’avais dans mon sac quelques petites doses de coke. Ils ne perdent pas la boule, les flics de Liberty City, à peine m’avaient-il jeté en dehors du commissariat que je disais aurevoir à mes 4000$ de marchandise. Bye bye ma résidence secondaire.

 

Il va falloir que je me refasse aujourd’hui, et pourtant je n’ai pas de temps à perdre à gagner 25$ en faisant 5 tatouages sur des mecs peu respectables, ou à faire le taxi pour des flippés du code de la route. J’hésite encore à dépenser mes quelques dollars restants à acheter de la Beuh en espérant que le cours remonte dans les prochains jours, c’est pire que la bourse, croyez-moi, on ne sait jamais ce que les junkies voudront pour leur petit déj’.

Je vais certainement recevoir du spam dans ma boîte mail ou des offres de mon revendeur d’armes sur internet. Il est fort probablement qu’un membre de ma famille – plus ou moins éloigné – me demande de l’aide pour une tâche ingrate (vous avez déjà essayé de conduire tout en regardant le GPS et en réanimant un semi-maccabhé le tout dans une ambulance volée, je peux vous dire que ce n’est pas de tout repos). Ils veulent tous devenir les rois de la Nêm dans ma famille, les dents qui rayent le plancher, mais j’essaies de me faire mon trou.

En bref : un très bon jeu plein de surprises (peut-être pas pour les habitués du GTA) et très interactif. On peut vraiment faire ce que l’on veut ou presque. J’adore ! Merci à ma soeur de me l’avoir prêté !